Nous observons depuis quelques années un intérêt croissant pour le Spa de la part des particuliers mais aussi des professionnels de l'hôtellerie (hôtels, gîtes et chambres d'hôtes, résidences hôtelières, golfs,...) et du bien-être (instituts, kinésithérapeutes, centre de remise en forme,...).

Il est vrai que, pour beaucoup d'entre nous, le spa est devenu un équipement que l'on considère maintenant sérieusement dans l'aménagement de notre habitat et/ou de notre jardin. Le prix des terrains a fortement augmenté ces dernières années et les propriétaires privilégient de plus en plus le confort avec une superficie habitable en hausse.

Ainsi, le spa devient une alternative à la piscine, sans toutefois la concurrencer directement. Il présente en effet de nombreux avantages : point d’eau en été, centre de bien-être à la maison sans avoir à se déplacer, moments romantiques en couple, communication accrue au sein de la famille et surtout, de réelles vertus thérapeutiques.

De fait, des séances régulières dans un spa (de qualité !) permettent de soulager les douleurs musculaires, aident à la récupération pour les sportifs, participent à la baisse de la glycémie et de la pression artérielle, stimulent la perte de poids, diminuent les douleurs liées aux rhumatismes et à l’arthrite, contrôlent le stress, améliorent la circulation sanguine et l’élimination de toxines, apportent une meilleure qualité de sommeil,…

Cela donne vraiment envie et c’est pourquoi le marché du spa, encore à ses balbutiements en France (7 à 8 000 spas installés en France en 2008 contre environ 370 000 aux USA, premier marché mondial) est en croissance et attire, depuis quelques années de nombreux acteurs et même certains opportunistes qui y ont vu la poule aux œufs d'or.

Parmi les acteurs du marché, les pisciniers, en crise de mutation et d’adaptation de leur offre, se sont lancés dans le spa avec, pour la plupart, peu de motivation, de moyens et de professionnalisme. Résultat, nombre d’entre eux réalisent finalement que peu de ventes, ont une connaissance limitée du marché du bien-être, du produit et du conseil indispensable qui doit être associé à ce type d’équipement. En conséquence, il n’est pas rare de voir des pisciniers changer régulièrement de marque de spa laissant sur le carreau des clients qui auront besoin de conseils d’utilisation, de suivi technique, de filtres et de pièces détachées.

On observe plus ou moins le même phénomène chez les grossistes en sanitaire ou en équipements pour piscines, arrosage et pompage, ainsi que chez les GSB (Grandes Surfaces de Bricolage), GSS (Grandes Surfaces Spécialisées) et GSC (Grandes Surfaces Commerciales). Ces derniers se sont mis également à promouvoir des spas dans leurs magasins et sur leurs catalogues. Les grossistes ne peuvent consacrer beaucoup de temps au client spa et ne sont, pour la plupart, pas organiser pour assurer un conseil d’implantation, une installation et un suivi de qualité. En effet, une livraison rapide à votre domicile par un transporteur et un numéro vert à Paris, ou ailleurs, en guise de service après vente, ne peuvent satisfaire le client spa qui a besoin de conseils, de dépannage rapide et de proximité.

Une portion non négligeable des ventes de spas sont réalisées aujourd’hui à l’occasion de Foires Exposition et de Salons de l’Habitat, entre autres. Les exposants sont bien souvent des entreprises locales (pisciniers, grossistes en sanitaires, spécialistes du spa et du bien-être,...) mais on note également la présence depuis quelques années de sociétés itinérantes spécialisées dans la vente sur Foires et Salons, bien souvent sans présence au niveau local.

Ces derniers acteurs du marché, peu nombreux mais très agressif commercialement, ont des méthodes de vente bien rodées, appliquées par des commerciaux payés à la commission qui n’ont pas d’attaches locales. Le but est de vendre à tout prix, à coup de remises en cascade sur des prix gonflés et en se rattrapant sur une facturation exorbitante en cas d’intervention.

En effet, dans ce cas, le commercial qui vous a vendu le spa sur une foire ne sera pas là pour vous conseiller dans l’installation de votre spa. Il ne sera pas présent pour la mise en route puisque votre spa sera livré vraisemblablement sur palette devant votre maison. Il ne sera toujours pas disponible le jour où vous aurez besoin de conseil ou de changer une pièce importante de votre spa. Certaines sociétés de ce type facturent jusqu’à 600 euros de main d’œuvre et de déplacement pour changer une pompe de votre spa sous garantie (sic !) et jusqu’à 1 200 euros pour la même intervention hors garantie ! Alors, attention...

Avec le développement d'Internet, de nombreux sites de vente en ligne de spas ont vu le jour ces dernières années. Ces spas, souvent de conception et de fabrication asiatique ou de qualité très approximative, représentent la portion inférieure du marché avec des prix de vente en-dessous de 10 000 euros et plus souvent entre 3 et 6 000 euros. Le consommateur doit savoir qu’il prend un risque très grand en achetant un spa sur Internet. Hormis le fait qu’il a de très grande chance de ne pas avoir d’interlocuteur en cas d’intervention SAV et que le vendeur n’existera surement plus dans quelques années, il prend surtout le risque d’exposer son entourage à un spa qui n’est pas conforme aux normes CE, principalement en matière de normes électriques, et qui ne dispose pas de certificats de conformité et de réel contrôle de qualité. On a tous en mémoire les canapés chinois vendus dans une grande surface d'ameublement qui ont causé des brûlures et des lésions cutanées graves à des milliers de clients français qui rêvaient d'un beau canapé en cuir à moindre coût. Nous avons reçu des témoignages de particuliers dont le spa acheté sur Internet a brûlé pendant la nuit (heureusement installé à l'extérieur !), un autre installé par un électricien qui a été très surpris de trouver du 110 V dans le spa (visiblement à cause d'un défaut d'isolation électrique), enfin un dernier qui n'a jamais reçu son spa car le site avait disparu entre temps.

En outre, il existe en France quelques fabricants. Ces derniers ont fait des efforts ces dernières années. Malgré cela, la dimension du marché français, la concurrence très forte des marques leaders, essentiellement américaines, l’antériorité sur le marché, le niveau de leur recherche et développement et surtout la fiabilité et la qualité des spas fabriqués ne sont hélas pas à la hauteur des attentes des clients. Il ne suffit pas d'acheter quelques moules en Espagne, de "bricoler" quelques spas par an au fond d'un hangar pour être considérer pour un fabricant de spa et surtout, pour apporter des garanties de fiabilité et de suivi dans le temps au client final.

Vous l’avez compris, les acteurs du marché du spa sont très nombreux alors que les ventes sont encore confidentielles. Il existerait plus de 80 marques de spas en France pour 7 à 8 000 spas installés par an. Conséquence, le marché est en train de s’épurer et de se structurer, et encore plus dans la conjoncture actuelle. Ainsi, de nombreuses marques sont en train de liquider leurs stocks à coup d’énormes remises, perturbant encore un peu plus l’acheteur potentiel. Il est évident que le marché ne peut absorber autant d’acteurs et que de nombreuses marques, importateurs, revendeurs, fabricants français et autres, sont vouer à disparaitre dans les 3 à 5 ans qui viennent. C’est regrettable car de nombreux propriétaires de spas risquent de perdre leur investissement et d’être des déçus du spa comme il y a eu, en son temps, les déçus de la piscine.

Bref, le marché du spa tend à se professionnaliser mais il faudra encore du temps et surtout, il faudra compter avec une certaine analyse et expertise d’un client éduqué qui doit faire son choix sur un marché très atomisé et disparate.

Car, c’est bien là que réside aussi le futur du marché du spa en France, dans l’éducation des futurs clients. Ces derniers doivent prendre le temps de choisir la société qui va les suivre depuis le conseil, l’implantation, l’installation, la mise en route et le suivi dans le temps de leur spa ainsi que les qualités intrinsèques et les garanties objectives du produit. A ce titre, lorsqu'un commercial sur une foire vous annonce "3 ans de garantie", cela ne veut strictement rien dire. Demandez un engagement écris sur le détail des garanties du produit, mais surtout sur ce quelles comprennent. Sont-elles dégressives ? Portent-elles sur les pièces uniquement ou également sur la main d'œuvre et le déplacement ? Et c'est souvent là que les surprises apparaissent.

Les revues du secteur, peu nombreuses, doivent également faire un effort d’analyse et d’objectivité pour mieux éduquer le client final et attirer le lecteur avec de vrais reportages et des informations pratiques. Surtout, ces revues ont trop tendance à promouvoir les marques de spas qui entretiennent avec elles des relations commerciales en tant qu'annonceurs et/ou de copinages peu propices à une vision claire du marché et une éducation qualitative du client final.

Il est vrai que tous les clients n’ont pas les mêmes exigences en terme de qualité et de service après vente. Oui, mais il faut prendre en compte le fait qu’un spa, ce n’est pas comme un poste de radio que l’on achète et que l’on installe seul à la maison en 30 secondes. A moins de 8 000 euros TTC, il sera difficile d'avoir un produit de qualité et un revendeur qui gagne sa vie. Par conséquent, il y a de grande chance que le client se retrouve avec de nombreux problèmes de SAV (fuites, pompes à changer, réchauffeur grillé,...) et peut-être même avec un revendeur qui lâche les amarres en disparaissant ou en changeant de marque.

Le premier choix du client final doit se porter sur le professionnalisme de l’installateur et sa connaissance du produit, l’antériorité de la marque de spa sur le marché, la qualité du produit, l’origine de fabrication, le soin apporté à l’installation et surtout les garanties en terme de suivi et de service après vente. Nous voyons trop souvent des clients qui, pour « gagner » 2 000 euros en perdent 6 ou 8 000, car la marque de spa qu’ils ont choisi à disparu ou le piscinier a changé de marque à la vue des nombreux problèmes de SAV générés.

Il faut faire appel à un spécialiste du spa. Il en existe de plus en plus. Ces professionnels sont souvent des revendeurs exclusifs d’une marque leader. Ils fournissent un service complet et un savoir-faire incomparable. Leur activité principale est le spa et à ce titre, ils offrent une expertise, des moyens, une connaissance technique qui vont vous permettre de créer un espace qui sera pensé et abouti. Leur réputation repose exclusivement sur la qualité de leurs installations de spa et surtout, sur l’efficacité de leur service après vente. Une société installée depuis 15 ans et bénéficiant d'une bonne renommée dans le domaine de la piscine n'a, a priori, aucune légitimité dans le domaine du spa. Mettre 2 spas en exposition dans un coin du magasin au milieu des produits d'entretien et des robots automatiques ne fait pas de vous un spécialiste du spa.

Pour conclure, il ne faut pas oublier que le spa et le bien-être nécessite des connaissances spécifiques sur l'hydrothérapie et les techniques de massage, la kinésithérapie, l'hydraulique, les normes électriques, la décoration, l'architecture et le bâtiment,... d'où la nécessite de choisir des spécialistes et des professionnels reconnus dans le monde du spa, et uniquement dans le domaine du spa.

N'oublions pas également que le bien-être, c'est une affaire de détails. C'est une accumulation de détails qui fera de votre spa un espace où vous passerez des moments inoubliables ou bien, un équipement qui tournera au gadget et que peu à peu, vous cesserez d'utiliser. On a tous en mémoire une séance de massage ou un séjour en thalassothérapie qui nous a déçu ou qui nous a enthousiasmé. La différence, un millier de détail sur la propreté, l'accueil, la qualité des soins, les techniques utilisés, la dextérité du masseur, le doigté, le confort, l'ambiance olfactive, le bruit,...

Un client mal conseillé sur le choix du modèle ou sur l'implantation, mal formé à l'entretien, l'utilisation et la maintenance de son spa, un SAV inexistant, un revendeur pas formé et qui ne dispose pas de pièces détachées et de filtres en stock, un spa aux pompes bruyantes (et c'est le cas d'une majorité de spas!), à l'entretien difficile (pas d'ozonateur de type Corona, pas de filtration permanente, un filtre sous-dimensionné vertical,...), un traitement au brome qui dégage une odeur désagréable et peu "écologique", surtout en intérieur, une ergonomie qui défie les lois de la morphologie humaine, des hydrojets mal placés, pas réglables, une isolation inexistante qui risque de vous faire dépenser de 3 à 5 000 de plus en électricité sur une période de 10 ans,... tout cela aura à un moment ou un autre une importance pour l'utilisation sur le long terme de votre spa et pour valoriser votre investissement. Le futur client a un rôle important. Il doit analyser et s'éduquer. Certains ne vont si loin et en paye le prix fort. Vous êtes prévenus !

Malgré cela, n'oublions pas que le spa est un formidable équipement qui peut apporter des instants uniques de bonheur, d'hydrothérapie, de relaxation, d'intimité et de soin au quotidien. C'est tout sauf un phénomène de mode. D'ailleurs, nos sociétés actuelles ressentent profondément le besoin de créer, au sein de leur habitat, une oasis des sens, un lieu de rencontre avec soi-même et avec ses proches, un espace de relaxation et de convivialité. Des professionnels du spa et du bien-être pourront imaginer et créer pour vous cet univers afin que, l'espace d'un instant, vous approchiez ce moment magique que certain nomment "la minute d'éternité" où votre corps, votre esprit et votre environnement ne font qu'un pour une harmonie parfaite et un bonheur exquis.

A vous de jouer et merci de nous indiquer vos expériences et/ou commentaires !