Le Ki, comme l’électricité, peut se mouvoir grâce à deux pôles opposés. En électricité il s’agit du + et du -. En médecine chinoise il s’agit du Yin et du Yang.

Si le Yin et le Yang ne sont pas en harmonie et équilibrés, le Ki circule mal (trop ou pas assez, par exemple).
Sur le plan de la structure corporelle, certains organes sont yin (ex.: reins), d'autres sont yang (ex.: estomac); sont yin : le devant, la droite du corps, le côté interne des membres, les os, les pieds ; sont yang le dos, la gauche du corps, le côté externe des membres, la peau, les muscles, la tête.

Le Yin représente les ressources internes de l'individu, le Yang ses relations avec l'extérieur.
Le praticien évalue le niveau d'équilibre du Yin et du Yang (intensité de chaque, et comparaison entre les deux) chez le sujet de plusieurs façons, parmi lesquelles :
- évaluation énergétique des 12 méridiens (6 yin et 6 yang), soit par prise du pouls énergétique, soit par toucher des zones d'évaluation (dans le dos, l'abdomen)
- différence de sensibilité entre la face du corps et l'arrière, la droite et la gauche du gauche
- questionnement en rapport avec la théorie des 5 éléments.